L’histoire des Cartes Marines

L’histoire des Cartes Marines

Au fond de notre imaginaire :

Impossible de penser voilier sans imaginer les belles cartes marines du bord. En furetant sur la toile, j’ai trouvé cette petite vidéo qui présente de manière originale les cartes Marines ancienne. En particulier celle de la Méditerranée. Une authentique plongée dans l’histoire. A contrario de ce que nous pensons, nos ancêtres avaient déjà une vision assez claire de la topographie. Aussi, j’ai beaucoup de plaisir à la partager avec vous ces images de  Cartes marines 

La réalisation des cartes marines est des missions traditionnelles des explorateurs. c’est au XV eme siècle qu’apparaissent les premiers cartes. Finement décorées, elles favorisent les échanges commerciaux. Mais plus encore. Elles sont indispensables pour rejoindre la terre sainte. N’oublions pas que nous sommes en pleine période des croisades. Pourtant, c’est à partir du XVII seulement que les cartes vont vraiment se développer.

Lorsque la Topographie arrive:

Toutefois, il faudra attendre 1816 pour réaliser la première cartographie des côtes marines françaises.

Autrefois réalisé sur parchemin, les cartes sont désormais sur papier. Toutefois, la révolution digitale est passée par là. nous sommes tous équipé de GPS et traceurs, avec cartes électroniques. Du coup, la modernité a pris le pas sur l’imaginaire.

On me demande parfois  » Et si le GPS tombe en panne ?  » ce à quoi je réponds invariablement  » Nous en avons un autre à bord et aussi notre téléphone ».

Les cartes aujourd’hui

Aujourd’hui, nous naviguons au téléphone. C’est moins romantique mais beaucoup plus sécurité. Toutefois, nous possédons quelques cartes routières. En effet, reporter le point chaque jours, durant une traversée hauturière est très important. Comment procéder ? Nous relevons scrupuleusement la longitude et la latitude grâce aux instruments du bord. Puis nous traçons sur la carte le point de notre géo-localisation. Ensuite, nous traçons une ligne droite d’un jour à l’autre.

Cette manière de procéder, en complément du livre de bord, permet de se situer exactement. Ainsi, c’est une obligation en mer de savoir très précisément où l’on se trouve. Partant de là, impossible de se perdre. Ni de s’arrêter pour demander sa route à quiconque.

C’est pourtant une anecdote arrivé à un de mes amis. A bord de son voilier, il a été abordé par un autre voilier qui demandait désespérément sa route. Visiblement, c’était des débutants, complètement perdus. . Enfin, des navigateurs pas très aguerris, pour le coup. Ils s’étaient approchés en faisant de grands gestes désespérés. Les cartes avaient été téléchargé uniquement sur le téléphone. Et le téléphone était tombé dans l’eau, au moment d’une manœuvre.

Heureusement pour eux, ils n’étaient pas trop loin des côtes et mon amis a pu les raccompagner a bon port. Mais quelle aventure! Souvent, la mer n’est pas avare d’anecdotes savoureuses.

D’où l’intérêt de louer un voilier de croisière en Méditerranée avec un équipage qui offre à ses invités une totale tranquillité d’esprit.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *